CARDIOLOGIE

Sommaire du site

Suivons le parcours du sang dans la cœur !

Prenons comme point de départ la flèche bleue.
Le sang arrive dans l’oreillette droite par la veine cave supérieure et par la veine cave inférieure.Les flèches sont bleues parce qu’il s’agit de sang chargé de gaz carbonique : il a donné son oxygène aux organes qui en échange se sont débarrassés du gaz carbonique.
De l’oreillette droite le sang se dirige vers le ventricule droit en franchissant la valvule auriculo- ventriculaire. Quand le ventricule droit va battre il va évacuer le sang sous pression dans l’artère pulmonaire. La valvule tricuspide évite que le sang éjecté ne reflue en faisant marche arrière sous l’effet de son poids et de la déclivité
L’artère pulmonaire se sépare en deux tronçons : l’un pour le poumon droit, l’autre pour le poumon gauche.
Dans les poumons le sang au contact de l’air va s’oxygéner et c’est pourquoi son trajet est représenté désormais pour la suite du voyage par des flèches rouges. par des flèches rouges.
Après la revigorante traversée pulmonaire le sang est de retour dans le cœur qu’il regagne par les veines pulmonaires droites et gauches.

Il est maintenant oxygénée et on va donc le suivre avec des flèches rouges.
Le retour au cœur se fait dans l’oreillette gauche. Attention sur le dessin on peut avoir l’impression
que les veines pulmonaires droites se jettent dans l’oreillette droite mais c’est parce qu’il y a des
superpositions : en réalité les veines pulmonaires issues des deux poumons se jettent bien dans
le cœur gauche au niveau de son oreillette gauche.
De là, le sang oxygénée est propulsé dans le ventricule gauche en franchissant la valvule mitrale.
On voit que le ventricule gauche est musclé. Tant mieux! C’est lui qui va faire le plus gros effort
car il faut qu’à chaque battement cardiaque il propulse le sang avec énergie. La pression doit être
importante (c’est la pression artérielle qu’on appelle plus souvent la tension artérielle). C’est qu’il faut envoyer le                                               sang dans l’aorte, très grosse artère, qui va ensuite le répartir dans                                               chacune de ses artères secondaires vers tous les organes : le cerveau                                               premier servi mais ensuite les bras, les organes digestifs, les reins, les                                               organes de reproduction et finalement les membres inférieurs.
                                              On comprend qu’il faut une importante pression pour remplir cette mission                                               d’autant que le circuit n’est pas encore bouclé et qu’il faut suffisamment de                                               pression pour encore remonter le sang au cœur ! Où il arrive finalement par                                               les veines caves.
                                              Vous connaissez la suite !

Cette page -comme beaucoup d’autres- est en construction.
J’avance lentement : c’est assez compliqué et il m’arrive d’avoir d’autres activités incontournables.

Peut-être pourriez-vous visiter d’autres pages du site pour me donner encore un peu de temps.
Mais revenez de temps en temps…
Merci de votre compréhension !

accueil

accueil