accueil

Sommaire du site

je commande ici


Pendant deux ans je rencontrais Broutille de loin en loin car Yasmina avait une solide santé et une vie saine. Mais nos rares entrevues étaient toujours -me concernant- de bienheureuses retrouvailles. Les consultations qui suivaient me paraissaient moins besogneuses l’affaire de quelques heures. Jusqu’à ce que quelque grognon mal embouché, allergique au gluten des fraises tagada ou simple hémorroïdaire en crise, ne remette le fil de ma pensée dans son axe ordinaire. Le souvenir de Broutille s’estompait alors doucement me laissant dans l’espoir attendri de son retour prochain.


Un jour -c’était pendant la canicule- Yasmina vint me consulter avec Stéphane. Leur bonheur crevait l’écran total. Ils me demandaient un « certificat prénuptial ». Je ne m’attendais pas à cette demande mais Yasmina coupa court à mon inquiétude : les tourtereaux avaient choisi de vivre dans un enclos tout près d’ici et je devinais que Broutille n’y serait pas malheureux.


Quelques semaines plus tard, Yasmina revint me consulter. Elle avait les yeux mouillés par l’émotion. N’y tenant plus et écourtant les politesses encore en usage à l’époque, elle posait sur mon bureau une languette où je reconnus aussitôt l’auréole bleutée des tests urinaires de grossesse positifs.


C’était arrivé bien vite. L’amour des bêtes est aveugle et nous met des œillères si bien que je ne vis dans ce faire-part pisseux qu’une belle occasion de suivre tous les mois la grossesse de Broutille.


Au début Yasmina grossissait un peu trop vite. Ensuite elle se mit à grossir beaucoup trop vite. Je lui prodiguais mes conseils diététiques les plus adaptés. Je lui fournis des modèles de rations raisonnables et étalonnées au mieux pour Broutille. Je me jetais, chevaleresque et au triple galop à son secours en lui prescrivant un régime jockey. Je la mis en garde de bien des façons et ensemble nous comptâmes et recomptâmes les calories. Et même les calories cachées.


Broutille, maintenant juché sur sa colline, perdait de sa superbe. Mais Yasmina gardait l’estomac dans l’étalon. Il fallait à tous crins se donner les moyens d’un épilogue moins volumineux et il m’arriva -allant contre ma nature profonde- de hausser le ton de façon un peu cavalière.


Mais rien n’y fit.


Aujourd’hui, je viens de revoir Yasmina pour sa consultation post-natale. J’étais resté trois mois sans nouvelles de Broutille et j’attendais cette rencontre avec une grande impatience.


Hélas, Yasmina vient de me l’apprendre : elle a finalement pris 19 kilos pendant sa grossesse et ce soir ma main se pose avec tristesse sur son ventre lardé de vergetures.


Broutille n’est plus là. Il s’est fait remplacer. A sa place, imitant sans vergogne sa posture, j’ai fait la connaissance d’un zèbre lézardé, panard, cagneux, bedonnant…

 
Et pour tout dire… saboté.

Le petit cheval noir
de Yasmina a disparu…



Ce soir mon chagrin est immense.

Le petit cheval noir de Yasmina a disparu.


Yasmina a 19 ans. C’est une superbe jeune femme. Sa mère est jurassienne, son père est chilien et l’heureuse initiative de cet improbable alliance a convergé vers une beauté sans faille.


Ce jour-là Yasmina s’était maladroitement tordu le genou lors d’une promenade champêtre. La douleur lancinante se prolongeait et elle avait souhaité me montrer la source de son mal. La blessure était sans gravité. Je la rassurais. Mais une surprise m’attendait à laquelle je n’étais pas le moins du monde préparé. En l’examinant avec attention, je découvrais soudain, là, à la limite de son string, un cheval !


Yasmina s’était fait tatouer sur le flanc gauche, un superbe étalon noir, crinière au vent, tête baissée, qui broutait avec nonchalance et gourmandise sa touffe pubienne joliment dépassante, comme on ferait d’un picotin ordinaire.


Ce fut un choc ! Une inspiration soudaine me fit sur le champ donner le nom de Broutille au superbe animal.

Ce nom bien sûr devait rester secret et réservé à mon seul usage.
Je suivais Yasmina depuis ses premières consultations de nourrisson et elle n’aurait probablement pas compris mon attachement pour ce ruminant herbivore.





accueil

Sommaire du site