Retour à la page d’accueil

Retour à la page d’accueil

SITE MÉDICAL
DU Dr GÉRARD BOUVIER
docteur-gerardbouvier.fr

EN RÉPONSE À VOS QUESTIONS...

Comment me poser une question ?

Adressez-moi un mail à cette adresse:
gerard.bouvier2@wanadoo.fr (sans oublier le « 2 »).

Bien sûr votre anonymat sera respecté dans ma réponse
mais si nous nous connaissons n’hésitez pas à me faire connaître
votre identité pour cultiver mon bon souvenir
et motiver plus encore ma réponse !

Votre question :
J’ai 47 ans et mes dernières règles datent maintenant d’il y a 2 mois. Est-il possible que ce soit déjà la ménopause ? Mon frottis il y a six mois était normal.

      Ma réponse :
Le point important à régler d'emblée est le suivant : y a t-il eu un rapport à risque
dans les trois ou quatre derniers mois, sachant que dans « rapport à risque »,
on inclut: les « presque rapports, mais sans vrai rapport, mais bon sait-on jamais »,
mais aussi les rapports protégés par un préservatif mais avec une pose ou une dépose qui aurait été plus ou moins fiable.
En pareil cas, pas de panique, mais c'est l'indication de faire rapidement un test de
grossesse sur les urines. Ces tests sont vendus en Pharmacie sans qu’il soit besoin
d’une prescription médicale.
Si cette question est réglée l'hypothèse pré ménopause tient tout à fait la route en
s'appuyant sur deux règles (c'est le cas de le dire!) qui ne sont pas fiables à 100% mais
qui sont quand même une bonne indication : la "moyenne nationale" est de 50 ans
mais ça peut être plus tôt notamment si les premières règles à l'adolescence sont survenues de façon un peu tardive (j'ai bien dit tardive genre 16-17 ans ; beaucoup de femmes pensent qu’à l’inverse des règles tardives annoncent un ménopause tardive. Mais c’est en général le contraire). Ça peut être aussi plus tôt si votre mère a eut elle-même une ménopause un peu précoce( genre 47-48-49 ans ou même avant) ou bien encore si vous êtes fumeuse puisqu’on sait que la ménopause est anticipée chez les fumeuses.
Enfin, il faut savoir qu’en matière de ménopause tout peut se voir : un arrêt net un beau matin et l’on n'en parle plus; mais aussi à l’inverse 2 ou 3 ans d'irrégularités cycliques (et parfois plus) avec par exemples des pauses de 3 ou 4 mois et des retours « à la normale » avant que ça pétouille à nouveau. Tout ça est à vrai dire un peu imprévisible.
Si l'hypothèse du début de cette réponse n'est pas retenue, on n’est donc pas dans le cas d’une grossesse mais dans le cas d'une pré ménopause et vous devez consulter pour vous rassurer, mais en gros il n'y a pas grand chose à faire que de laisser faire la nature sachant que "le traitement de la ménopause" est bien controversé d'une part et que d'autre part il ne s'adresse qu'aux ménopauses installées. Et une ménopause n'est vraiment installée que lorsqu'il y a eu un an complet sans règles du tout.
Voilà vous savez tout!
A noter que le frottis est un examen important mais qui n'apporte pas de renseignement concernant la ménopause sauf quand se voit sur le prélèvement les signes d’une atrophie débutante mais c'est 2 ou 3 ans après la ménopause officialisée.



Actualités Médicales
Addictologie :
        le tabac    
        l’alcool
        autres drogues         
                      et addictions
Allergologie
Bien-Être et Qualité de Vie
« Bobologie »
Cardiologie
Comment ça marche ?
        Anatomie     
        Physiologie
Dermato-Cosmétologie
Diabète
Diététique
Endocrinologie
Gastro-Entérologie
Gériatrie
Grossesse et Allaitement
Gynécologie,
        Contraception et IST
Histoire de la Médecine
Homéopathie
Maladies Infectieuses
Médecine du Sport
Neurologie
Ophtalmologie
ORL-Stomatologie
Pédiatrie :
         le nourrisson     
         l’enfant     
         l’adolescent
Pneumologie
Psychologie et Psychiatrie
Rhumatologie
Sexologie
Urgences
Urologie et Néphrologie


Vous pouvez m’adresser
un mail à cette adresse:

 gerard.bouvier2@wanadoo.fr